Femmes et hommes autour du monde

Des inégalités de droit

Moyen-Orient

Le Moyen-Orient, situé entre la mer Méditerranée et l’Iran, est un espace culturel riche où les cultures perse, turque, arabe, kurde et juive se côtoient. Cette région, nichée au carrefour de plusieurs cultures, est aujourd’hui assaillit par de nombreux conflits politiques, mais aussi imprégnés d’inégalités entre les femmes et les hommes.

Dans cette mosaïque culturelle où vivent plus de 385 millions d’habitants, nous présenterons quelques exemples d’inégalités qui persistent encore de nos jours entre les femmes et les hommes et tenterons de présenter certaines conséquences liées à ce phénomène.

ARTICLES RÉCENTS DE LA MÊME RÉGION

SYNTHÈSE

Ce blogue sur le Moyen-Orient démontre bien que l’égalité entre les hommes et les femmes est au cœur des problématiques de la région.

Le 8 mars dernier était la journée nationale de la femme. Bien que dans plusieurs pays occidentaux, cette journée fût accueillie et hautement considérée, dans certaines parties du monde tel le Moyen-Orient, cette journée fût très peu médiatisée. La femme reste soumise à l’homme. Encore aujourd’hui, les Saoudiennes ne peuvent pas sortir en public sans être accompagnées d’un homme de leur entourage. Cette loi leur empêche de travailler, de voyager ou avoir accès aux services médicaux sans l’autorisation d’un père, un mari ou même d’un fils. Quant au Yémen, les jeunes filles sont souvent mariées avant l’âge de 18 ans. Ces mariages précoces empêchent les jeunes femmes de s’émanciper.

Bien que le Printemps arabe a permis à plusieurs femmes de dénoncer publiquement leur sort, la problématique homme-femme, comme le décrit la Banque Mondial, reste omniprésente. D’après l’Institution, « d’importants progrès ont été réalisés dans les indicateurs sociaux d’égalité entre les sexes (notamment des améliorations plus rapides que dans toute autre région au niveau de l’éducation des filles), alors que les progrès en matière d’autonomisation des femmes (notamment la participation économique et politique) ont été plus lents (1) ».

Nous pourrions décrire longuement les inégalités entre les hommes et les femmes au Moyen-Orient. Néanmoins, il est important de mentionner aussi les bons coups. De nombreuses femmes prennent maintenant la parole et essaient de faire changer les choses. Nous n’avons qu’à penser à Sally Zharan et à Israa Abdel Fattah (2), ces deux femmes qui se sont battues pour leurs droits lors du Printemps arabe.

Il convient donc de combler le fossé des disparités entre les sexes, mais une chose est certaine les femmes ont leur place dans le monde arabe. Une place qui leur appartient.

Catherine Cauchon

1)      http://web.worldbank.org/WBSITE/EXTERNAL/ACCUEILEXTN/PAYSEXTN/MENAINFRENCHEXT/0,,contentMDK:20647103~menuPK:1641972~pagePK:146736~piPK:226340~theSitePK:488784,00.html

2)      http://www.iemed.org/observatori/arees-danalisi/arxius-adjunts/qm-16-originals/achmawi_role%20des%20femmes%20dans%20le%20printemps%20arabe_qm16.pdf

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s